Le poste de traffic manager

Ce professionnel est chargé de mettre en œuvre les moyens issus principalement du webmarketing pour générer du trafic sur les sites web. Grâce à diverses techniques d’acquisition comme l’e-mailing, les liens sponsorisés ou les partenariats publicitaires, il gère des campagnes visant à optimiser la visibilité d’un site, générer des leads ou encore augmenter le chiffre d’affaires d’une entreprise.

Il peut exercer en agence de webmarketing ou de communication, dans les régies publicitaires ou en entreprise.

Missions du manager

Le traffic manager a plusieurs missions qui sont toutes orientées vers un objectif, celui d’amener un traffic qualifié à visiter un site. On retrouve ainsi parmi ces missions l’optimisation de sites web, au moyen de techniques de référencement naturel (SEO) qui visent à rendre les sites plus performants. Ce professionnel est également amené à conduire des campagnes de référencement payant sur les moteurs de recherche, ainsi qu’à gérer des campagnes d’e-mailing. Son objectif étant d’accroître la visibilité des sites, le traffic manager cherche à mettre en place des partenariats sur Internet.

Cette solution peu onéreuse est accompagnée d’une stratégie complémentaire puisque le traffic manager s’occupe de l’achat ainsi que de l’utilisation d’espaces publicitaires appelés display. Par ailleurs, il doit suivre et analyser le trafic et l’audience des sites pour juger de l’évolution de ces derniers. Enfin, il est important qu’il réalise une veille, à la fois technologique, stratégique et concurrentielle pour s’adapter aux tendances et favoriser l’acquisition clients. En étant à l’affût des nouveautés il peut ainsi permettre aux sites dont il est en charge de se démarquer.

Profil et formation du traffic manager

Particulièrement à l’aise avec les statistiques et disposant d’une forte capacité d’anticipation, le taffic manager maîtrise les techniques du webmarketing et celles liées à l’e-commerce. Outre une bonne connaissance générale d’Internet et de la publicité en ligne, il sait utiliser les outils de tracking qui font son quotidien, en interpréter les données et réagir rapidement.

Le traffic manager est généralement issu d’une formation supérieure en université ou école de commerce. Diplômé de Bac+3 à Bac+5, il bénéficie d’une spécialisation dans le domaine du webmarketing, de l’informatique ou bien de la communication.

Quel salaire pour ce type de profil ?

Les grilles de salaire d’un traffic manager varient selon son expérience. En début de carrière il peut ainsi toucher entre 21 et 25k euros. Selon ses compétences et au fur et à mesure de sa carrière, la rémunération augmente, parfois de manière conséquente. Un traffic manager confirmé peut ainsi toucher de 25 à 35k euros tandis qu’un expert peut gagner jusqu’à 50k euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *