La communication digitale se révèle être un ajout capital aux dispositifs de communication de l’entreprise. La nécessaire numérisation des supports de communication lui assurant une visibilité certaine. Toutefois, plus qu’un terrain supplémentaire de communication d’entreprise, le digital est un univers à part entière qui dépend peu des vecteurs de communication « traditionnels ».

La communication digitale regorge de possibilités. Qu’il s’agisse de promouvoir, de sensibiliser ou simplement d’informer les utilisateurs de technologies digitales. Plusieurs vecteurs de communication sont possibles : e-mails, réseaux sociaux, bannières publicitaires, site web. Par ailleurs, la communication digitale, offre une rapidité certaine en termes d’accessibilité et de visibilité de la marque ou de l’entreprise.

Un potentiel interactif décuplé

Un aspect important de la communication digitale réside dans les possibilités d’interaction entre le client et l’entreprise. Ces possibilités d’interaction facilitent la collecte de données client indispensable à la création d’une base de données client. A terme, cela représente un investissement non négligeable tant les potentialités d’appréhension des habitudes de consommation sont grandes.

L’interaction avec la clientèle permet également à l’entreprise de communiquer sur un certain nombre d’informations « non commerciales ». Par exemple, elle peut communiquer sur des aspects éthiques ou environnementaux de son activité, afin de gagner la confiance d’une clientèle soucieuse de préserver l’environnement pour ne citer que celle-là.

Dans cette optique, la présence en ligne est incontournable. Cette présence est rendue possible grâce à l’existence d’un site internet ou encore la création de comptes sur les réseaux sociaux. De même, les messageries électroniques à visée promotionnelle peuvent se révéler efficaces.

Un véritable booster de visibilité

Particulièrement les réseaux sociaux, et leur news feed. Ils permettent des interactions ainsi qu’une communication soutenue et accessible par un très large public. L’intérêt pour une entreprise réside dans la captation d’une large clientèle.  Dans le cadre d’une campagne de communication sur les réseaux sociaux, le seul nombre d’utilisateurs est un argument incontournable.

En effet, Facebook, Youtube, Twitter, Instagram et Snapchat  – pour ne citer que ceux-là – cumulent près de 3 milliards d’abonnés. D’après un communiqué de Médiamétrie sur l’Audience Internet Mobile en France, ces mêmes réseaux cumulent près de cent millions de visites. Communiquer sur les réseaux sociaux peut considérablement accroître la visibilité de l’entreprise.

Une audience plus élevée pour un prix plus flexible

Le caractère concurrentiel des coûts en communication digitale se déduit de la comparaison avec les vecteurs « classiques » de communication. Il s’agit de la télévision, la radio, les panneaux d’affichages ou autres espaces publicitaires physiques.

Il n’est pas question ici de prétendre que les dépenses seraient moindres ou les tarifs plus attractifs. Seulement, le potentiel visibilité est exponentiellement plus élevé. De plus, les technologies digitales permettent un ciblage plus pertinent du public.

Une audience plus élevée et mieux ciblée

Les coûts affichés par les supports classiques de communication restent relativement importants pour une audience plus limitée. Cette audience reste plus limitée vu le nombre de personnes potentiellement prospectables. Petite comparaison des audiences entre radio, télévision et réseaux sociaux.

Le prix moyen d’un spot publicitaire à une heure de grande écoute sur TF1 est de 60k€ pour en moyenne 5,3 millions en prime-time. Sur Facebook, l’entreprise peut fixer le prix qu’elle souhaite investir. Mais il faut préciser que le réseau social utilise un système d’enchères, ce qui assure l’espace publicitaire au plus offrant. Ce n’est donc pas nécessairement moins cher pour les gros annonceurs mais la cible potentielle est bien plus élevée si l’on se réfère au nombre d’utilisateurs. D’autant que les logiciels de ciblage permettent de définir précisément le prospect.

Un type de communication offrant une flexibilité des coûts

La communication digitale offre une grande flexibilité en termes de coûts. La raison ? C’est l’un des seuls secteurs de la communication qui s’adapte réellement aux besoins de l’entreprise. Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un budget astronomique pour réussir sa communication. L’agence Les Veilleurs Du Net propose par exemple des solutions de communication digitale accessibles, à découvrir sur cette page.

Si l’on maîtrise les codes du milieu, on peut miser sur du DIY (Do It Yourself) afin de se faire connaître. Certaines entreprises ont réussi à se faire connaître sans nécessairement s’offrir les services d’une agence de communication. C’est par exemple le cas de Michel et Augustin. Si l’on choisit une bonne stratégie, on peut atteindre le prospect. Mais beaucoup d’entreprises n’ont ni les connaissances, ni le temps nécessaires pour définir une stratégie adéquate, choisir les bons supports et mettre en œuvre les moyens d’atteindre leurs objectifs. C’est pourquoi elles font appel à des agences de communication digitale spécialisées.

Avec budget moyen, une entreprise peut miser sur le référencement naturel afin de s’assurer, de manière pérenne, un positionnement avantageux dans les résultats de moteurs de recherche.

Pour les gros budgets, les possibilités sont forcément plus larges en termes d’audience. Les grands groupes ne lésinent pas sur les moyens pour s’assurer une présence et une communication soutenues. Au sein d’une agence comme Publicis, la part des revenus liés à la communication digitale atteint 52% des revenus globaux en 2015. C’est donc un secteur intéressant, autant pour les entreprises que pour les agences de communication en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *